Rechercher

Bonne Fête des Mères !



Les hommes tiennent le monde. Les mères tiennent l’éternel qui tient le monde et les hommes.

Christian Bobin




La date de la fête des mères


La fête des mères se fête chaque dernier dimanche de mai sauf exception veut que si la Pentecôte tombe le dernier dimanche de mai, comme c'était le cas en 2020, la date de la fête des mères soit reportée au dimanche suivant. Cette année, la fête des mères se fêtera donc le Dimanche 30 mai 2021.

Et la fête des mères dans les autres pays ? Est-elle la même qu'au Royaume-Uni ou qu'aux États-Unis ? En effet, la date de la fête des mères n'est pas universelle. Les mamans sont célébrées en mars de l'autre côté de la Manche, tandis qu'outre-Atlantique, la fête a lieu le deuxième dimanche de mai (c'est aussi le cas en Belgique, Suisse ou encore Espagne). Ce qui crée chaque année la confusion dans l’esprit de nombreux Français …


D’où vient la fête des mères ?

Antiquité : fête de la mère des dieux et de la déesse de l’enfantement

Dès l’Antiquité, les mères étaient à l’honneur. Mais d’une autre façon : chez les Grecs, c’était la mère des dieux, Rhéa, que l’on fêtait. Les Romains, au Ve siècle avant J.C., rendaient hommage aux femmes et aux mères. Cette fête portait le nom des « Matraliae » et célébrait Mater Matuta, la déesse de l’aube et de l’enfantement. Elle avait lieu le 11 juin, au moment où l’on se rapproche du solstice d’été.



XVIe siècle : L’Angleterre fête le « mothering Sunday »

Cette tradition ne réapparaît qu’au XVIe siècle, en Angleterre. Les Anglais instituent alors le « mothering Sunday » : le dimanche des mères. Cette fois, il s’agit de donner le droit aux domestiques des grandes familles anglaises d’avoir un jour de repos afin de se retrouver en famille.


XIXe siècle : Napoléon parle d’une « fête des mères »… finalement ce sera la fête des enfants

Ce n’est qu’au XIXe siècle que la fête voit le jour en France. En 1806, Napoléon Bonaparte évoque la création d’une fête des mères officielle, que l’on célébrerait au printemps. Mais l’idée tarde à se mettre en place. En 1897, l’Alliance nationale contre la dépopulation lance une autre idée : une fête des enfants, afin de mettre en avant l’importance de la fécondité et de mettre à l’honneur la famille.


XXe siècle : premières « journées des mères »

C’est à l’Union Fraternelle des Pères de Famille Méritants d’Artas que l’on doit pourtant la toute première célébration des mères. Le 10 juin 1906, l’Isère décide alors de récompenser les mamans les plus méritantes, le tout dans une véritable ambiance de fête, comme l’attestent les défilés dans les rues décorées. Plus tard, le 16 juin 1918, le colonel de la Croix-Laval va instaurer la première « Journée des mères » officielle, à Lyon. C’est le début de la tradition.


La fête des mamans françaises

Mais en France célébrer les mamans et plus généralement la famille, est une idée de Napoléon. C'est le premier qui a évoqué l'idée d'une fête des mères officielle au printemps en 1806. Au départ, le but était d'honorer les mères de familles nombreuses.


Il faut cependant attendre le 20 avril 1926, pour que la première "journée des mères" nationale ait lieu. Il s'agissait alors d'honorer les mères de familles nombreuses, avec remise de "Médailles de la Famille française". Elle n'a jamais eu grand succès jusqu'en 1941, moment, où le Maréchal Pétain institue la fête des mères pour repeupler la France qui souffre de la seconde guerre mondiale. Pour Pétain, la famille est une valeur essentielle pour la France. Il a souhaité officialiser cette fête pour attirer l'attention sur le rôle de la femme au foyer. Son discours est réputé pour la polémique qu'il a entraînée. Certains lui ont reproché sa vision de "femme-objet". La grande "invention" de Vichy, ce fut d'honorer toutes les mères, d'en faire une fête familiale et d'en laisser la prise en charge aux enfants eux-mêmes, tout en faisant encadrer ces activités par les maîtres d'école. Bref, le collier de nouilles, c'est depuis Pétain !

En 1950, cette fête très populaire est officiellement fixée au 4ème dimanche de mai. Si ce dernier est le dimanche de Pentecôte, la fête des mères est reportée au premier dimanche de juin.


Chaque année, nous fêtons les mamans. Nous les remercions de l'attention, de la protection et de l'amour qu'elles nous donnent, nous leur offrons un petit cadeau d. Cette tradition n'est pas vieille comme le monde mais perdure depuis un certain nombre de siècles.

Alors pour quelle délicate attention allez-vous opter ? Pour les femmes dans le vent, on mise sur un cadeau tendance, un coffret parfum ou un bijou personnalisé. Pour les plus sentimentales, on tente un joli poème, une citation ou une belle carte. Pour les fans de littérature, pensez à offrir des livres. Et pour les plus gourmandes, essayez un délicieux dessert pour la fête des mères !


Une maman c'est une montagne de compréhension.

Jean Gastaldi





Idée Recette Gourmande















16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout